Aller au contenu

Anglade Jean


« Je suis né par hasard à Thiers au pays des couteaux mais j’ai reçu mon âme de partout. »
 
Jean Anglade naît en 1915 à Escoutoux dans le Puy-de-Dôme, près de Thiers. Excellent élève, il reçoit une bourse et ira à l’Ecole normale d’instituteurs de Clermont-Ferrand. L’autodidacte qu’il est dans l’âme poursuit ses études jusqu’à l’agrégation d’italien. Il enseignera durant la plus grande partie de sa vie au lycée Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand. Il a trente-huit ans, en 1952, quand paraît son premier roman. Dès lors, il publie un ou deux livres par an. La Foi et la Montagne, dont l’action se situe aux Philippines, reçoit le prix des Libraires en 1962. Jean Anglade va publier en soixante ans une centaine d’ouvrages. Il a écrit tous les matins, dans son antre, un ancien garage qui lui sert de bureau et de bibliothèque, sur sa machine à écrire.
Jean Anglade nous a quittés en novembre 2017.