Aller au contenu

Zoom "Bed Bug" de Katherine Pancol

« Bed Bug » ou le désarroi amoureux d’une femme au bord d’un lit.

 

Katherine Pancol est un phénomène d’édition, traduite dans le monde entier. Elle est entrée en littérature en 1979 et s’est surtout fait connaître avec la trilogie : « Les Yeux jaunes des crocodiles », « La valse lente des tortues » et « Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi ». Elle a écrit 18 romans jusqu’à maintenant et certains ont d’ailleurs été repris par les éditions Lbra Diffusio, dont le dernier « Bed Bug ».

Punaise de lit, c’est la traduction française de Bed Bug. Il s’agit d’une métaphore qui nous donne déjà le ton du livre. Rose est biologiste et elle travaille sur les insectes. L’auteure a d’ailleurs consulté Roland Lupoli, biologiste lui-même pour ne pas faire d’erreurs. Et tout est vrai, les amours des insectes sont étonnantes et nous amusent beaucoup. Mais les amours de Rose sont nettement moins drôles. A-t-elle hérité de sa mère et de sa grand-mère Babou, qui garde les secrets, un passé de violences faites aux femmes, alors qu’elle-même, Rose, a totalement occulté son enfance ? 

Voilà, nous comprenons tout et surtout que Katherine Pancol s’amuse et écrit avec beaucoup de légèreté pour, en fait, parler de choses très sérieuses.

C’est un sujet d’aujourd’hui traité de manière différente que d’habitude et cette originalité bouscule le lecteur qui oscille entre rires et larmes !