Aller au contenu

Donne-moi des ailes

Vanier Nicolas

Fatigué par la ville, Christian a tout quitté pour s’installer dans un mas de Camargue, au milieu des oiseaux. Il échafaude un projet fou : habituer des oisons, dès la couveuse, au bruit d’un ULM, pour, un jour, voler avec eux en escadrille sur une nouvelle route migratoire, à l’abri des dangers. C’est l’occasion pour lui de retrouver une complicité perdue avec son fils et le début d’un grand voyage. Mais ils sont loin d’imaginer les périls qui les attendent... 


 

 

Points forts :

- Inspiré d’une incroyable histoire vraie.

- Adapté au cinéma.

Fatigué par la ville, Christian a tout quitté pour s’installer dans un mas de Camargue, au milieu des oiseaux. Il échafaude un projet fou : habituer des oisons, dès la couveuse, au bruit d’un ULM, pour, un jour, voler avec eux en escadrille sur une nouvelle route migratoire, à l’abri des dangers. C’est l’occasion pour lui de retrouver une complicité perdue avec son fils et le début d’un grand voyage. Mais ils sont loin d’imaginer les périls qui les attendent... 

 

Points forts

Inspiré d’une incroyable histoire vraie.

Adapté au cinéma.

23,22 €
Rupture de stock
  • 360 pages pages
  • ISBN : 978-2-37932-039-2
  • Date de parution : 01/01/2020

À propos de l'auteur

Vanier Nicolas


Nicolas Vanier est un aventurier, écrivain et réalisateur français.

Passionné par le Grand Nord dès l’adolescence, il commence ses expéditions en traversant à pieds la Laponie en 1982. Il a traversé la péninsule du nouveau Québec-Labrador - en chiens de traîneau -, et est parti à la rencontre du plus grand troupeau de caribous du monde - en canoë en 1983.

De ses voyages, il rapporte livres, reportages photographiques et films, qu’il réalise le plus souvent pour la télévision. Son expédition en Sibérie de 1990-1991 est à l’origine de son premier long métrage, "Au nord de l’hiver" (1993). Suivra en 1995 "L’Enfant des neiges", qui retrace l’aventure vécue par sa petite famille durant leur voyage à travers les Rocheuses et le Yukon, jusqu’en Alaska.

En 1999, il accomplit l’Odyssée Blanche, soit la traversée de tout le Grand Nord canadien, 8600 km en moins de cent jours avec son équipage de chiens de traîneau. C’est au cours de ce périple qu’il fait la connaissance de Norman Winther, rencontre qui donnera naissance à son second film sur grand écran, "Le Dernier trappeur" (2004).

Cinq ans plus tard, avec son ami Jean-Pierre Bailly, qui avait produit ce dernier film, il signe pour la première fois de sa carrière une véritable fiction, "Loup", conte onirique et émouvant, dont l’action se déroule sur la terre des Évènes.

En décembre 2013, sort le film "Belle et Sébastien", dont il est le réalisateur. En 2013-2014, Nicolas Vanier entreprend une traversée en traîneau de chiens de la côte Pacifique de la Sibérie jusqu’au lac Baïkal, en passant par la Chine et la Mongolie. Il en fait un film, "L’Odyssée sauvage" (2014).
Il écrit ensuite un roman d’apprentissage "L’Ecole buissonnière" qui se passe en Sologne, puis "Donne-moi des ailes" et "Poly", ces deux derniers romans ont également été adaptés sur grand écran.

Photographie : © D. R.